dimanche 9 novembre 2008

SOS apéro : Rillettes de thon maison.

Très cher lecteur,
Daigne recevoir mes plus plates excuses pour l'absence de photo, certes non contractuellement obligatoire, mais élément implicitement essentiel d'un billet de recette digne de ce nom.

J'ai néanmoins une excellente excuse.
Je me suis fait voler mon super chouettasse appareil photo que je m'étais offert pour mon anniversaire cette année et qui faisait des macros de tuerie. Pffffff.
Dans ma maison, en plus.
Eh oui, je me suis faite homejacker, on dit.
C'est à dire un gentil monsieur (c'est un peu macho... après tout pas de sexisme, c'est peut être une femme) a ouvert notre porte au beau milieu de la nuit (bon okay, elle était pas vraiment vraiment fermée à clé.. mais chut hein dites rien aux assurances), a pris tout ce qui était à portée de main : lecteur mp3, appareil photo, portable, clés de la bagnole, et est gentiment parti avec notre voiture.

Moi je vous le dis ma bonne dame, on est plus en sécurité chez soi!

Bonnes résolutions 2009 :
- Fermer à clé la porte d'entrée
- Vérifier 3 fois tous les soirs que la bagnole et la maison sont fermées
- Prendre des cours de kung fu pour péter les dents aux blaireaux qui rentrent dans ma maison sans y être invités
- Mettre un allumage extérieur par détection de mouvement et des vitrages renforcés sur Ker biloute

- Bien relire nos contrats d'assurance. Voici ce qu'on nous a volé :

Et voici ce que l'assurance nous prête gentiment, pendant 5 jours (et elle nous indemnise au bout de 30, cherchez l'erreur). Moi je dis, ça fait plaisir de voir qu'on se fout pas de notre gueule quand il nous arrive des tuiles...


************
Rillettes de thon maison

Bon, passons à autre chose, un p'tite recette quand même.
Elle nous a sauvé ce WE, on est Dimanche midi (13h), y'a du monde à la maison, qui a faim, le repas est pas duuu tout prêt (comprend pas... pourtant en se levant à 11h??) et là, catastrophe intersidérale, boulette monumentale.. y'a plus rien pour l'apéro. Mais plus rien de rien, pas un vieux gateau sec ramolli, pas une tomate cerise, pas un bout de saucisson... Rien. Nada. Que dalle. La cata.

Alors là vous dîtes merci moi. La boîte de thon, c'est comme le bout de fromage rassi ou la biscotte, vous en avez forcément une au fin fond de votre placard.

Vous l'émiettez dans un joli bol-bolinet à apéro, vous ajoutez au choix, ou tout mélangé :
- yaourt blanc, fromage blanc, crème fraîche light ou non,
- un filet de jus de citron, vinaigre si vous n'avez pas de citron,
- du sel, du poivre,
- ce que vous avez en herbes/épices fraîches ou non, dans celui de ce midi, y'avait de l'estragon séché, du paprika, et un peu de ciboulette.

Et voilà, à étaler sur du pain, une biscotte ou une cracotte, et vala l'apéro de sauvé! Ouf!


12 commentaires:

anne a dit…

ah ben moi un petit apero et des rillettes de thon...c'est parfait!!

Estèbe a dit…

Vous avez un moral d'acier. Faire rillette après un tel drame, ce n'est pas donner à tout le monde.

Tifenn a dit…

Haaan, le vilain...brr, une fois, à Brest même, ds mon appart 3 étoiles rue bugeaud (tout pourri avec des paons sur la tapisserie, dans les tons verts et ocre, brr) je n'avais pas non plus fermé la porte (faut dire, une bête porte en bois) eh ben, l'andouille il a qd même forcé avec un pied de biche un truc ouvert...j'ai trouvé ça très fort...j'ai moins aimé le vide à la place du scope et de la télé, vu lezs moyens qu'on avait de remplacer ça!! et la police, que fait-elle? elle en rigole encore!
Bon, bravo qd même, c'est fortiche les rillettes!

Claude-Olivier a dit…

Et bien, c'est pas de bol ça ....bah, tu auras l'occasion d'acheter un nouvel appareil ;-) biz

lili violette(copainsdukibou.canalblog.com) a dit…

ah ben voilà, moi je vis avec des sauvages qui font peur à tout le quartier et qui mangent comme des goinfres mais au moins, personne ose entrer chez nous... pour les rillettes j'approuve, surtout que ça marche aussi avec des sardines!

mayacook a dit…

Mince alors....en tout cas photo ou pas ces rillettes me plaisent!

Anonyme a dit…

Houlààààààà, mais c'est le Far West, là où tu habites. Mais je te rassure, une fois que tu en auras fini avec ton voleur (NDLR : l'assureur), tu iras voir un autre voleur : le banquier, pour qu'il te prête des sous pour en racheter une. Et pendant ce temps, le vrai voleur continuera de courir.

Moi, mon nombril

celinedidi a dit…

C'est merveilleux de garder la peche après des conneries pareilles, vous l'avez super bien raconté.
mon assurance m'a bien remboursé les clefs de la porte blindée, que les voleurs avaient pris pendant le cambriolage... mais comme y a pas d'effraction, la garantie vol ne fonctionne pas! les grosses boules/merci de m'avoir fait rire de ça. merci pour l'extreme fond de placard, pour vos liens, votre joie de vivre, et votre blog. je vais faire un blog de bons tuyaux bouffe, promis, mais là j'en ai qu'un avec mes photos de vacances...que je regrette de ne pas avoir tenu plus assidument puisque les chéris sont partis avec l'ordi et deux ans de photos... les appareils photos de compétition que mon père venait de m'offrir.. le caméscope. la perceuse visseuse (ces enc...) des bijoux de famille, les mp3 qui trainent, ce qui m'avait fait rire, c'est qu'ils n'aient pas trouvé l'argent liquide dans le porte monnaie du gosse, pourtant bien en évidence. les cons!
très bonne continuation,
celinedidi@hotmail.com

ingrid a dit…

et t'as déjà essayé avec du pain d'épices un peu grillé ?

Anonyme a dit…

salut so' ;)
et t'as déjà essayé sur du pain d'épices un peu grillé ?

Blomma (prononcer Blouma, "fleur" en suédois) a dit…

J'adore les rillettes, c'est tellement facile à préparer et goûteux, bref un régal sur une bonne tartine de pain.

Agathe a dit…

Tifenn m'a donnée ton adresse en me disant : "tu verras, il y a plein de recettes super sympa et en plus elle écrit cro bien" ;-) pour l'instant, je ne saurais la contredire :-)

euh et si je puis me permettre, on peut aussi le faire avec du St Moret et des échalotes, c'est super bon ;-)