vendredi 8 février 2008

La mousse coco-choco qui fait crac-crac par derrière

Si avec un titre affriolant pareil, je ramène pas tous les frustrés pervers esprits mal placés de la culinosphère…je veux bien plus jamais manger de crêpes.

Remarquez, j’ai visiblement pas besoin de ça (pour ramener des pervers sur mon blog).
Si, si jvous jure!!! La preuve par l’exemple : grâce à mon interface Mybloglog, je peux voir d’où viennent mes visiteurs et ce qu’ils ont tapé sous gogole (for eczampeul) pour finir sur ce chef d’œuvre de drôlerie, J’épate ma belle-mère le blog.

Eh bin, cachés parmi les logiques : « recette pour recevoir sa belle-mère », « recette qui épate » ou approximatifs « Poure épaté les poule » (sic), ou même « poire chinoise » !!! j’ai trouvé un « ficelle dans ton c.l », un « ma belle-mère me fouette » et même un très grossier « ni.ue le c.l de ma belle-mère ». Haaaaaaan, shocking!

Alors, au-delà de ma perplexité devant le fait que ces mots-clés renvoient vers mon blog, qui normalement n'a rien de pornographique?? ce que je comprends encore moins, c’est qu’en voyant la teneur du lien vers lequel ils sont aiguillés, eh bien les internautes (qui veulent beaucoup de mal (ou de bien ?) à leur belle-mère) choisissent de cliquer quand même...

Bref, en attendant une prochaine étude approfondie du parcours initiatique de mes lecteurs, voici une ptite recette sympa pour tester mes toutous neufs cercles à mousse. Miam.

PS : à l'heure où je viens de publier ce billet, je trouve à l'instant un "gateau crotte de nez chinois" tapé sur Google... miam miam. Bienvenue sur mon blog, amateur de mets raffinés.

La mousse coco-choco qui fait crac-crac par derrière
Cout : ça passe
Facilité : faut avoir un peu de patience, mais avec un batteur électrique, c'est hyper facile, sinon c'est hyper dur (mais ça fait le poignet)
Durée de préparation : compter 20 minutes + le temps de fondage du chocolat + le temps de refroidir, au moins une heure 30 au fridge
Ingrédients pour 4 personnes
Pour la mousse coco (je la trouve bcp plus légère avec les blancs d'oeuf, mais à mon avis en augmentant un peu le gélifiant ça le fait sans oeufs aussi)
2 blancs d'oeufs
250 mL de lait de coco
40g de sucre
50g de noix de coco râpée
40 4g d'agar agar ou 3 feuilles de gélatine
20 cl de crème fraîche liquide très froide
du chocolat rapé

Pour le croustillant au chocolat
60g de chocolat à cuire ou de pralinoise
4 ou 5 galettes de Pleyben
2 C à S de pralin

Préparer le croustillant au chocolat en ajoutant au chocolat fondu les galettes pilées et le pralin.
Au choix, faites en des petites galettes pour accompagner la mousse, ou placer une bonne C. à S. du mélange au fond d'un cercle à mousse (l'idée c'est : assez fin, sinon c'est bonbon pour le casser à la ptite cuillère après).

Faire chauffer le lait de coco, y ajouter l'agar en pluie ou les feuilles de gélatine préalablement regonflées ds l'eau froide. Ajouter la noix de coco râpée.
Monter les blancs en neige avec le sucre.
Monter la crème fraîche en chatilly.
Incorporer la crème fouettée aux blancs d'oeuf puis le mélange coco un peu refroidi et enfin, le chocolat râpé.

Enlever le cercle à mousse, le repositionner sur la galette croustillante, remplir de mousse.
Ou placer la mousse dans son contenant final.

Laisser refroidir.
Démouler précautionneusement si vous avez pris l'option cercle à mousse.

7 commentaires:

Ana a dit…

Tu as raison, le titre m'a intriguée... et bien fait rigoler ! Mais ta recette a l'air excellente. Mais une question, c'est bien 40g d'agar agar ????

So' a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
So' a dit…

Oups, la boulette...
en fait c'est une mousse chewing gum :D pour colmater en période gastro (mais que je suis classe moi en ce moment.. et après je m'étonne de mes mots clés..)
Je corrige illico, merci bien, si jamais des fous tentent mes recettes tu leur as sauvé la vie!!

PS : qqun sait comment éditer des commentaires? j'ai du copier, suppprimer, corriger, faire un nouveau, coller, là..

Fredee la tite fee a dit…

Oula tu m'en demandes trop la pour l'editage lol!
Ton titre de recette a la classe:-D
Ca m'a l'air aussi bon que marrant!

Tifenn a dit…

Op, scuses! j'étais pas mon fondage...euh, j'adore trop ton vas-y que j'te pousse de langage!!
Bon, scones levés ou pas? euh, pour avoir eu une méga panne de courant de 4 heures, au moment où j'enfournais, je te dirais que le scone ne supporte pas le repos...il devient tout sec, dur comme un pendu...pas récupérable, c'est un cadavre à mettre aux oubliettes des ordures ménégères...voilà, en espérant avoir été suffisament expressive!!

Marie-France a dit…

Moi aussi, j'ai eu des surprises hilarantes en consultant les statistiques genre, il y a à peu-près deux semaines, quelqu'un qui a tapé "matou en chaleur !!!!" et qui est arrivé chez moi. C'est du propre !
Bon, à part ça, ta mousse coco-choco qui fait crac-crac par derrière, moi je lui ferai bien sa fête en deux temps trois mesures.

Séverine a dit…

en notant "ça fait le poignet" aussi, tu risques d'en attirer des pervers... (j'ai honte, la!).
Non sérieusement, elle me tente à mort cette mousse, j'en salive devant mon écran.