mercredi 6 février 2008

Les 5 commandements pour rendre n'importe quel plat asiatique (ou Sauté de poulet et crevettes aux champignons noirs et quinoa rouge)


L'autre jour j'étais comme un flan devant mes placards ouverts, bouche bée, pas inspirée pour deux sous, avec en boucle dans mon cerveau la question "mais qu'est ce que je vais bien pouvoir faire à manger???" et 3 gars dans mon dos, vaguement pressants "Maman, j'ai faim!" "On mange quoi?" "Jpeux avoir un bout de pain?" "Mais si j'ai bien mangé au ptit déjeuner!" etc...
Quant tout à coup, la lumière est venue de... Jules, une fois n'est pas coutume (oui, oui je sais 2 heures de placard pour cette remarque...)
"Je mangerais bien chinois", qu'il me sort.
Aaaaah mais oui, quelle bonne idée, miam!

Avec un petit fond d'épicerie pas si compliqué que ça à trouver, quelques principes basiques et une pincée de poudre aux yeux, vous avez à tous les coups un bon plat "goût chinois".
Les puristes vont m'assassiner, et la diaspora chinoise de Brest va surement venir m'arracher les yeux avec des baguettes après cette publication mais n'empêche... j'assume!
Testez, vous verrez bien, au final ça a le goût qu'on retrouve dans n'importe quel restau asiatique de base (ailleurs que dans les grandes villes tous les restaus asiat' ont le même goût, c'est comme le Macdo : sans surprise, alors de la même manière que je fais mes hamburgers maison, bin hop je fais ma bouffe chinoise maison).

Commandement numéro 1 : Tout fin tu couperas (émincer qu'on dit)
Prenez une viande (poulet, boeuf, porc), et/ou des crevettes, et des légumes (carottes, courgettes, poireaux...).
Mot d'ordre : tout couper en lamelles. (Si vous avez du mal, visualisez la belle-mère, le patron, l'abruti qui vous a coupé la priorité ce matin, etc...)

Commandement numéro 2 : Un ingrédient asiatisant tu ajouteras.
Bon dans le cas de la photo sus-présentée, ce sont des champignons chinois. Ca marche aussi avec les pousses de soja, le tofu, les pousses de bambou ou les nouilles transparentes. On trouve tout ça au rayon "cuisine du monde" de n'importe quel supermarket aujourd'hui.

Commandement numéro 3 : la sauce qui rend tout chinois tu ajouteras.
2 sauces sont possible :
la sauce aigre douce (je développerais dans une autre recette)
ou la sauce à nems : pour les feignasses elle se vend toute faite, pour les "c'est moi qui l'ai fait", voici la composition :
- 2c à S de vinaigre de riz
-1 c às de nuoc mam
- 1c à S de sauce soja
- 2 c à S d'eau
- du sucre dissous (une pincée)
- un ptit peu de carottes rapées pour faire genre
Vous mélangez tout le bordel et le tour est joué.

Commandement numéro 4 : de la crêpe de riz tu abuseras.
Formidablement réjouissant à préparer, nems, rouleaux de printemps, sur le même principe que l'aumonière cache-misère. Une fois votre galette de riz ramollie un-peu-mais-pas-trop sinon elle est déchiquetée (2 à 3 loupés en moyenne avant d'avoir le coup de main..), bin mettez ce que vous voulez dedans, puis roulez sous les aisselles.

Commandement numéro 5 : avec des baguettes et des bols ton plat tu présenteras.
Bah oui tant qu'à faire dans le folklore, (et bizarrement ça, ça plait à bloc aux mômes..), proposer vos plats en bols, à manger avec des baguettes (et fourchette de secours), et si vous avez le courage, manger à genoux sur des coussins.

Démonstration : Sauté de poulet et crevette aux champignons chinois et quinoa rouge (notez bien que le quinoa rouge n'a rien d'asiatique, il est plutot bolivien dans son genre, mais ça marche quand même, grâce à l'application rigoureuse des commandements ci dessus)
Suivez les commandements 1, 2, 3 et 5 et vous obtenez ce plat.
Il a bien plu à mes gars, mais moi je l'ai trouvé un peu fadasse, il aurait gagné à avoir la sauce aigre-douce et un ingrédient supplémentaire type ananas ou gingembre.

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour, je ne connaisais pas votre blog, je le trouve très chouette, j'aime bien votre façon de rédiger. Et les recettes ont l'air super.
Merci pour ce bon moment.
Anne

Fredee la tite fee a dit…

Je suis tres fan de la cuisine asiatique et un peu de bonnes astuces et de facilité ca fait du bien parfois! Tu m'as fait sourire avec ton post! En tout cas ton plat est une reussite...alors pourquoi se compliquer la vie!

Tifenn a dit…

Hé hé excellent! le coup des baguettes, me plante là, tout net! je vais en mettre sur le gatal au chocolat, suis sûre que ça le fait!

Mitch a dit…

j'aime beaucoup tes commandements pour réussir les plats asiatiques...et ça marche en plus. Bravo

Claude-Olivier a dit…

des commandements qui m'iraient très très billet! Très joli billet!