samedi 19 janvier 2008

Eul ch'timi ch'burger au ch'Maroilles du burger day

Après le plateau breton (voir plus bas), j'ai senti poindre des réclamations du côté de Jules, oui tout ça temps de parole, présence médiatique, tout ça, y'a aussi des chtimi dans la famille tout ça, déjà qu'on habite en Bretagne, déséquilibre tout ça. Comme en plus je séchais grave niveau inspiration pour le burger day d'Anaïk, et comme en-plus-de-en-plus je suis quelquepart obligée de rendre hommage à belle-maman qui prête son nom à ce blog, j'ai bidouillé le ch'timi burger : les buns d'Anaïk (bon j'ai pas résisté, en rebelle j'y ai ajouté un chouilla de farine de blé noir..), Maroilles, endives (on dit "chicon" là bas, c'est pas poétique comme mot ça?), tranche de roti de porc et sauce à la bière! Bon là je pense que j'ai rendu à César ce qui est à César, même si j'ai pas intégré TOUS les ingrédients célèbres du Nord.. manquent les frites, les moules et la fricadelle... mais je risquais le too much...

PS : Ce mâââgnifique burger a aussi été primé ici lors d'un concours de recettes du Nord. Commin lé trop fiérotte, biloute!!

Le ch'timi burger
Pour 2 burgers :
2 pains
des graines de cumin

2 tranches de roti
de porc
un petit maroilles coupé en tranches dans le sens de la longueur

5 ou 6 feuilles d'endives
5 cl d'eau
10 cl de bière

1 c. à café de fond de veau

1.5 c à café de gomme de xanthane ou un autre épaississant, moi c'est ça que j'avais ds mes placards

Préparer la sauce : mettre dans une casserole la bière, l'eau, le fond de veau, faire réduire de moitié, ajouter l'épaississant, fouetter.
Mettre au four la tranche de roti surmontée du maroilles à fondre.
Préparer le pain, mettre des endives coupées, le porc+maroilles, la sauce, et re des endives.
Refermer le pain, si vous l'avez fait vous-même, vous avez ajouté les graines de cumin à la cuisson, sinon c'est le moment de les parsemer.

2 commentaires:

lety a dit…

hannnnnnnnn c'te photo me met l eau a la bouche!!!!tu m etonneras tjrs toi, je n imaginais pas une seule seconde que tu pouvais aussi etre fine cuisinière lol, ce blog me le prouve donc!!
léty

anne a dit…

J'ai vu le film hier beaucoup ri...et eu envie de maroilles!