lundi 28 janvier 2008

Moules coco et frites de patates douces

Ce week end, le plus grands de nos nains fête ses 6 ans. En parents responsables et soucieux de l’épanouissement social de leur progéniture, on a proposé pour la première fois le…..le vous-savez-quoi…… la chose-qui-ne- doit-pas-être-nommée…..le….le GOUTER D’ANNIVERSAIRE !!!! AAAAAAAAHHH (cri d’horreur de la fausse blonde à gros nichons des films d’horreur de série B, qui joue mal et va mourir sous peu).

Eh ouais. Eh ouais. Eh ouais. Même pas peur.

On lui a laissé carte blanche, il invite qui il veut (de toute façon ils sont pas beaucoup dans sa classe…), il est revenu avec 15 noms (ah ? quand même ? Merde, note pour plus tard, ils sont au moins 15 dans sa classe.). Même pas peur (uuuhh).

Voilà, voilà. Bon bin défi, quoi.
Cadrer une classe de CP (une colo, donc. Aaaaaaah, vite, vite, mon intégrale des Cités d’or en VHS contre le numéro de portable de super Nanny), leur faire à bouffer un truc qui mette un peu des étoiles dans les yeux, tant qu’àf (pis merde, le titre de mon blog c’est quand même j’épate…), réussir à n’en perdre/tuer aucun (ce dernier point est malheureusement illégal), et ne pas devoir abandonner pour toujours l’idée de récupérer la caution de la maison.

Suite au prochain épisode, donc, d’un côté j’ai vraiment envie de faire un truc totalement régressif pour le goûter (si je le fais pas là, je le fais jamais).. et en même temps j’ai peur que mon génie créatif laissé à lui-même devienne totalement incontrôlable (vous savez, c’est une spécialité de coiffeur ça d’habitude). Je disais donc, totalement incontrôlable, et, du coup totalement à côté du cahier des charges du nain suscité (à savoir « coca, bonbons à volonté, cookies, cotillons, gateau aux crottes de nez (gloussements) et passer parle à ma main de mickael youn », et dire « zizi, caca et vomi » le plus de fois possible dans l’après-midi).

Remarquez, je me demande si je vais pas le prendre au mot et essayer de faire des gateaux crados.. genre gateau aux crottes de nez avec des petits bouts de bonbons gélifiés de la couleur adaptés… « crottes de chèvre » en chocolat, etc… mmmmm faut que je creuse, ça m’inspire tout ça !! Si des idées vous viennent, lachez vous !!! (deadline : Vendredi, faut que je fasse les courses)


L'oeuvre ci contre, pour ceusses que ça intrigue, s'intitule "Yannick Noah dans l'espace" (perso, je cherche toujours.. mais je suis très hermétique à l'art conceptuel) et a été créé en Playmaïs par le héros du billet ci dessus.

En attendant je vous livre une ptite moules-frites exotique :

Moules-coco et frites de patates douces
Cout : po très cher
Difficulté : facile (je me demande pourquoi je mets cette catégorie, pour l’instant j’ai pas publié un seul truc compliqué..)
Temps de préparation : 10 min d’épluchage et coupage de patates, sinon un seul autre paramètre : est ce que vos moules sont grattées/nettoyées (rien de sexuel, je vous vois venir) ou non ? en grosse feignasse, je ne les achète que nettoyées…

Ingrédients pour deux (mes proportions sont souvent pour deux, parce que souvent les nains mangent des coquillettes-jambon, d’un accord bilatéral… quoique là les moules ils sont plutot fans…)

- 1,6 kg de moules
- un fond de piquette (du blanc)
- une boite de 40 cl de lait de coco
- 2 à 4 patates douces selon appétit (et taille des patates, cela va sans dire)
- épices diverses en poudre, là j’ai mis : cumin, coriandre et curry. Et un chouilla de raz el hanout je crois

Couper les patates douces en frites, les rouler (si tant est qu'une frite roule...) dans les épices, le mettre au four thermostat 240°C pendant 10 minutes, puis (si vous avez le courage, ça les grille plusse) les faire revenir à la poêle dans un peu d’huile (pas d’olive c’est trop goutu).
Quant aux moules, bennez les dans un grand faitout avec votre reste de vin blanc à 1 euro, et quand elles sont quasi cuites, ajoutez le lait de coco.
L’idéal serait une bière exotique (ça existe, ça ?), mais là c’est une bière du Nord (pour changer, suivez mon regard).

5 commentaires:

Tifenn a dit…

Ouaip, la piquette et la moule, ça le fait! et pi, ici ausi y avait un anniv, 4 ans, mais bon, pas de cop's encore, juste les vieux.

Marie-France a dit…

Très drôle le titre de ce blog ! il fallait y penser ! très drôle aussi l'article, bon je n'ai pas d'idées à te donner mais vu l'imagination que tu sembles avoir ça ne devrait pas poser de problèmes pour le goûter de ton petit monstre !

Estèbe a dit…

Rahhhh.... encore un blog cool à lier. Pour les marmots, gavez les de biscuits ripoux pondus par la grande distribution, mais n'en dites rien ici. Idée lumineuse, non? Merci Papi Slurp. Les moules frites sont nickels, on les embrasserait.

Claude-Olivier a dit…

Avec une Duvel en fond, je suis obligé de faire un commentaire, car c'est une de mes bières préférées...bon j'arrete de spamer ton blog pour cet apres-midi!

Annellenor a dit…

Ouh ... là, là !!!
Moi c'est les moules au lait de coco qui m'épatent et j'suis pas encore belle-mère mais complètement cocoaddict ! ;o)
Sinon j'aime beaucoup te lire... ça me détend les zygomatiques !