lundi 7 janvier 2008

Briques à la sauce caillou


Toujours dans la série des secrets de famille.. je dois vous avouer quelquechose.
Non, je n’ai pas le peur de l’écrire haut et fort ici, ma grand-mère avait inventé les cordons bleus bien avant Père dodu®. PIRATES !
Ah là là.... (soupir) si une recette dans mon blog doit avoir un parfum de nostalgie, c’est bien celle-là.

Elle me rappelle les Mercredi chez mes grands parents, la brioche du ptit déj’, Récré A2 (quand les cités d’or étaient finies, je savais que Maman allait bientôt arriver pour me récupérer), et SURTOUT le traditionnel frites / cordons bleus à midi.
Cordons bleus à qui j’avais définitivement donné l’appellation « briques à la sauce caillou » parce un jour où j’avais dû demander le « Qu’est ce qu’on mange ? » de trop, bin on m’avait répondu, péremptoire, « des briques à la sauce caillou ! ».
Après tout "délice sur sa croustifaille craquante, et sa mousseline émulsionnée", ça existe (j'en suis sûre)
alors pourquoi "briques à la sauce caillou", ça serait pas REELLEMENT un nom de plat?
Han, je me souviens d’ailleurs que le jour où ma mère s’en est aperçu (sur un enthousiaste « oh génial maman, on mange des briques à la sauce caillou !!! »), elle s’était énervée toute rouge : « oui, tout ça, faut arrêter de raconter des bobards aux enfants, tout ça ».

Bref, ceci est une recette à 100% de réussite chez les moins de 8 ans. Si là, ce soir, vous avez pas envie de vous battre pour faire finir les assiettes, tentez-le, c’est un peu plus long à préparer que le jambon blanc-coquillettes, mais si peu, en fait…

Les briques à la sauce caillou
Ingrédients

Par personne :
- une escalope de poulet, 3 tranches de poitrine fumée fine, 3 petits cubes d’emmental, de la ficelle alimentaire.
Cout : po cher
Difficulté : une fois maîtrisé le ficelage, cette recette est finger in the nose.
Préparation : 5 min par personne
Cuisson : 10 minutes
Découper les escalopes dans le sens de la longueur, en 3. Placer un bout d‘emmental au centre de l’escalope et rouler celle-ci autour. Enrouler une tranche de lard dans la perpendicularité (comment ça ce mot n’existe pas et il faut une photo?) de l’escalope (pour empêcher le bout d’emmental de fuir). Faire tenir le tout avec de la ficelle alimentaire.
Faire cuire à la poêle.

Servir aux nains, et apprécier le silence.
Je conseille le léchage de la ficelle sur laquelle reste souvent un peu de gruyère fondu-grillé.

PS : Recette auto-sélectionnée pour le jeu de Tifenn : La recette qui dépanne, avec trois fois rien, du bluff et un poil dans la main?

1 commentaire:

Tifenn a dit…

Je reviens remettre le com qui s'est fait la malle: super recette pour ce jeu, et super blog, surtout pour une néophite! y a pas de limites aux talents...je reviedrai plus tranquille tout lire! pour le jeuil faut juste mettre un lien et ajouter la photo, je ferais bientôt un petit récap...merci!